Je ne suis pas détective. Mais en furetant à droite et à gauche dans tous ces passés passionnants qui sont non seulement les archives de notre présent, mais en constituent, que nous en ayons conscience ou non, à la fois le squelette et une grande partie de la chair, il m’arrive de tomber sur de vraies perles.
Et quand je dis tomber, c’est comme un chien de chasse tombe en arrêt devant le gibier enfin découvert.
C’est ce qui m’est arrivé en feuilletant un joli petit in-16 tombé récemment en ma possession, intitulé « Beaumarchaisiana ou recueil d’anecdotes, bons mots, sarcasmes, réparties, satires... » et publié en 1812 par un certain Cousin D’Avalon à Paris, chez Davi et Locard.
Entre autres textes, y figure une très remarquable lettre de Beaumarchais adressée en 1776 à l’éditeur du journal londonien Morning Chronicle.
À vous lecteurs, si vous avez une âme de chasseurs d’imprévu, de tirer ; je veux dire de tirer tout le suc de ce très étonnant texte, écrit plus de cent dix ans avant la naissance officielle de Sherlock Holmes.
Internet, à qui hélas rien ni personne n’échappe, m’a appris presque aussitôt que ledit texte avait déjà été exhumé par un quidam nommé Philippe Lemaire en 2003, dans le n° 7 de La Nouvelle Revue Moderne, qui dit l’avoir « retrouvé dans un curieux Journal de Lecture du 19ème siècle. »
Peu importe la provenance, ce qui compte c’est que c’est donc Beaumarchais qui, par une extraordinaire prémonition, a inventé Sherlock Holmes, ou du moins sa méthode, et notez bien que c’est lors d’un séjour à Londres (où il était apparemment chargé de récupérer des documents secrets détenus par le chevalier d’Eon)…
Conan Doyle aurait-il connu ce texte qui donne bien avant qu’il en ait eu l’idée un parfait exemple de la méthode de déduction de son célébrissime héros ?
Ou le voyage dans le temps serait-il une réalité, comme semble l’annoncer l’excellent « Looper » sorti tout récemment sur nos écrans ?
Quoi qu’il en soit, rendons à Beaumarchais ce qui est à Conan Doyle et reconnaissons-lui un incontestable et très impressionnant droit d’antériorité…

PDF - 445.8 ko
Sherlock Beaumarchais
JPEG - 1.4 Mo
Panache fouillant sa bibliothèque à la recherche de la lettre de Sherlock Beaumarchais
© Sagault 2012